france-palmier home page généralités botaniques sur les palmiers la culture des palmiers à l'extérieur en France les meilleurs palmiers pour l'intérieur les services france-palmier.com contactez nous pour toute information...

Les 24 espèces de palmiers les plus résistantes au froid

Carte de distribution mondiale des palmiers résistant au froid

Il est intéressant de noter que plus de la moitié des espèces de palmiers résistant au froid connues à ce jour a pour origine les Amériques. Quatre genres, Brahea, Rhapidophyllum, Sabal et Washingtonia, ont leur habitat naturel en Amérique du Nord, et trois autres, Butia, Jubaea et Trithrinax, proviennent d’Amérique du Sud. Deux espèces seulement poussent naturellement en Europe, le Chamaerops humilis et le Phoenix theophrastii.
Les autres espèces résistantes sont répandues de l’Afrique du Nord à l’Asie, avec Phoenix dactylifera et canariensis (Afrique), Nannorhops ritchieana (Moyent-Orient), et les huit espèces de Trachycarpus (de la Thaïlande à la Chine).

 

Ces valeurs de résistance au froid et au gel intense sont les plus couramment acceptées dans la littérature sur les palmiers. Dans la pratique, certaines espèces ou mieux, certains spécimens, se révèleront peut-être plus résistants encore aux données proposées. On ne répètera jamais assez qu ‘en cas de vague de froid exceptionnelle et prévisible un palmier dont le cœur est protégé résistera mieux que son voisin non-protégé. Les palmiers cultivés en pot, surtout les jeunes plantes, souffrent beaucoup plus du froid qu'un spécimen de la même espèce cultivé en pleine terre. Les racines sont en effet l'une des parties les plus fragiles des palmiers. Rentrez ces palmiers dans un local non chauffé si vous le pouvez, lorsque la vague de froid est annoncée.

 

Trachycarpus fortunei voir la fiche->

Trachycarpus fortunei, couvert de neige en France

Nannorrhops ritchieana voir la fiche ->

Nannorrhops ritchieana, l'un des plus beaux palmiers résistant au froid

Brahea armata, voir la fiche->

Brahea armata, le palmier bleu du Mexique

Brahea armata (-12°C)
Brahea edulis (-10°C)
Butia capitata
(-12°C)
Butia eriospatha
(-12°C)
Butia yatay
(-12°C)
Chamaerops humilis ( -12°C)
Jubaea chilensis
(-15°C)
Nannorrhops ritchieana
(-20°C)
Phoenix canariensis (-10°C)
Phoenix dactylifera
(-12°C)
Phoenix theophrastii
(-12°C)
Rhapidophyllum hystrix (-20°C)

Sabal bermudana (-10°C)
Sabal palmetto (-10°C)
Sabal minor
(-15°C)
Trachycarpus fortunei
(-18°C)
Trachycarpus latisectus
(-10°C)
Trachycarpus martianus (-10°C)
Trachycarpus nanus (-15°C)
Trachycarpus takil (-18°C)
Trachycarpus wagnerianus
(-18°C)
Trithrinax campestris (-12°C)
Washingtonia filifera (-10°C)
Washingtonia robusta (-8°C)


Butia eriospatha voir la fiche ->

Butia eriospatha, une espèce très proche du plus courant Butia capitata

Sabal palmetto voir la fiche ->

Le motif réticulé caractéristique du tronc d'un Sabal palmetto, le "Chou palmiste" des Everglades en Floride

Chamaerops humilis, voir la fiche->

Chamaerops humilis, le palmier nain de Méditerranée


Accueil - Botanique - Palmiers d'extérieur - Palmiers d'intérieur - Services - Contact France-Palmier.com
© France-Palmier.com - 2001-2008 Jardin Japonais .org


 

Palmier Google+

Palmier